Séance spéciale LA JOURNÉE D’EROS, PROGRAMME DE 11 COURTS MÉTRAGES, Mercredi 14 Février

Du 14 février au 8 septembre 2018, Marseille sera une nouvelle fois capitale culturelle avec pour thème des festivités « Quel amour! ». Thème inspirant qui méritait pour le collectif marseillais YES WE CANNES avec Nawyr Haoussi Jones (son fondateur) en tête, d’être aussi abordé par des cinéastes « underground », hors de tout label. En marge de l’événement, il s’agissait donc pour le collectif de proposer un projet participatif et convivial pendant lequel « Marseille capitale des cultures » serait fêtée !   Ainsi est né le film «La journée d’Eros », un long métrage de fiction regroupant 11 courts-métrages de réalisateurs et réalisatrices marseillais qui ont répondu à l’appel de Nawyr Haoussi Jones et ont travaillé sur la thématique de l’Amour, et ses multiples facettes.

Séance spéciale LA JOURNÉE D’EROS
Mercredi 14 Février à 20h00 au cinéma Les Variétés
Sur une proposition du collectif YES WE CANNES
Un événement soutenu par Les Ateliers de L’Image & du Son, Le Polygone étoilé et Inyourface
(Places en vente dès le mardi 13/02 en caisse du cinéma, Tarifs Habituels)

PROGRAMME DE 11 COURTS MÉTRAGES (Durée totale : 1h32) :

St Valentin de Adam Said ( 8min)
Synopsis : L’amour est un mystère divin qu’aucun homme jamais n’a réussi à percer. Il faudrait être une femme ou alors un saint ! Aprés avoir consacré des années à cette recherche, trois jeunes braqueurs décident d’employer les grands moyens et d’enlever Saint Valentin pour l’obliger à révéler ce qu’il cache dans ses fleurs.
Adam Said : Adam Pianko est un cinéaste qui rêvait de tourner dans les quartiers de la périphérie marseillaise sans connaissance réelle de ce territoire. Daniel Saïd, habitant de ces quartiers, a toujours rêvé de faire du cinéma… Ils ont réuni leurs convictions et leur talent, et désormais ne font plus qu’un. Depuis, ils travaillent ensemble, et signent leurs films d’un nom commun. « Aouine » est leur premier long métrage récompensé par le Prix Spécial du Jury au Festival International du Cinéma Méditerranéen, en avril 2016. Entre 2011-2015 : écriture du roman graphique « Pour maman, mémoires d’un dégun », basé en grande partie sur l’histoire de Daniel Said, réalisation d’une série pour la télé : « Balle au Centre », et quelques courts métrages : « Le sac » et « Carmen Tienor de Marseille ».
Dans l’hiver et dans la nuit de Ahmed Boussalem (10min)
Synopsis : Un homme raconte de quelle manière son histoire d’amour s’est finie. Ce film tente une évocation des trajectoires de la migration par les corps et l’espace.
Ahmed Boussalem : Aprés des études en sciences sociales et en réalisation de films documentaires, Ahmed Boussalem réalise quelques films et participe à des courts et longs métrages en tant que régisseur et assistant opérateur.
Préliculinaires de Diane Din Ebongue (8min)
Synopsis : Mère et fille parlent « séduction » et partagent un moment de plaisir en cuisine.
Diane Din Ebongue est réalisatrice et créatrice de contenus multimédia. Après un BTS Montage et postproduction (2009) et un Master Sciences, arts et techniques de l’image et du son (2014), elle participe en tant que technicienne à différents projets audiovisuels (courts métrages, téléfilm, documentaires, reportages, clips, publicités). Depuis 2015, elle développe une approche participative dans la mise en œuvre de projets multimédia. Son travail explore l’articulation entre les nouvelles écritures numériques et la participation des citoyens au sein de la société civile.
Angie ! de Mehdi Arab – Tani  (10min)
Synopsis : Dans une boite de nuit, un jeune Don Juan aborde une belle demoiselle. Dans le tourbillon de la danse, ils entrent dans une fascination mutuelle, sous le regard d’un sombre inconnu qui les guette…
Mehdi Arab – Tani : Passionné de cinéma et de musique, il se spécialise dans les métiers de l’image (photographie, caméra, lumière) et passe un BTS audiovisuel à Marseille. Il apprend le montage en autodidacte et s’intéresse à la mise-en-scène et à la direction d’acteur. Il travaille pour France Télévisions et Les Films du Soleil, puis en indépendant pour un clip vidéo, et des captations d’évènements. En Juillet 2016, il co-fonde l’association MTF Studio avec deux amis cinéphiles.
La Marée Mickaël Doino (10min)
Synopsis : L’histoire décousue d’un couple de trentenaire et de leur fille, où le réel n’est qu’une perception sensorielle et où l’amour est à la fois un bien-être et une maladie, tout comme l’ivresse.
Mickaël Doino : Sa passion pour le cinéma de genre pendant son enfance va se transformer en passion pour le cinéma dans son ensemble durant son adolescence. Issu d’une formation image cinéma, de niveau Master Pro, il a réalisé et mis en image de nombreux projets de courts-métrages de fiction et documentaires. Polyvalent, il a déjà officié comme directeur de la photographie sur des projets avec caméra numérique (16 mm). Également auteur, il travaille au développement de ses projets : une bande dessinée, un recueil de contes, courts et longs-métrages. Il est électricien pour des séries télévisées (TF1, France TV…) et pour le cinéma. Il vient juste de terminer six semaines sur un long-métrage américain comme chef de poste et de découvrir la sélection de son précédent court-métrage au Festival de Clermont-Ferrand.
Je dois rêver de Imane Bessaih (7min)
Synopsis : L’amour impossible à cause de soi-même dans une version moderne de Cendrillon.
Imane Bessaih : Née à Versailles a toujours voulu être dans le monde du 7ème art. Voila pourquoi elle décide dès son plus jeune âge de partir en Angleterre pour suivre son rêve en faisant des cours « d’Acting in front of a camera with the directive of a director » dans des studios londoniens où elle a vécu 7ans. Une expérience qui l’a conduit à assister et participer à la réalisation d’un long métrage dans les studios Pinewood avec de grands noms du cinéma tels que Peter O’Toole, Setven Berkoff et Samantha Beckinsale. Aujourd’hui en plus d’être Comedienne, elle fait une formation de scenariste et ajoute une nouvelle corde à son arc en passant derrière la caméra réalisant ainsi son premier court métrage.
Race d’Amor de Léo Chilli (7min)
Synopsis : Cet homme est seul… Il boit seul… Il marche seul… Et quand la solitude et l’ennui prennent le dessus il tape au hasard, sur tout ce qui passe par là. La nuit s’annonce longue sans amour…
Léo Chilli : 1989 – Naissance à Marseille. Plusieurs courts à son actif  «Pour les Fidayine», «Fakir», «Frère», «73 rue Louis Laborel», et réalisation du clip – court métrage «Police?» pour le rappeur INNO100.
Bon Appétit Alice de Julien Jimenez (8min)
Synopsis : Tom vit dans une piscine abandonnée avec pour seule compagnie Alice, un mannequin en plastique jusqu’au jour où Hannah débarque dans sa vie…
Julien Jimenez est un réalisateur de 25 ans. Pendant son adolescence, Old Boy et Shining sont une révélation, il en ressort… cinéphile. Diplômé d’une école de cinéma en 2013, il travaille en tant que monteur sur de nombreux courts métrages, clip, films institutionnels et pubs. C’est en 2017 qu’il réalise son premier court métrage « Bon appétit Alice »
Aude à la vie de Nawyr Haoussi Jones (10min)
Synopsis : Hassan, trentenaire fait de la politique. C’est un orateur de talent et il rêve d’une vie meilleure pour les hommes. Sa route va croiser celle d’Aude qui est sourde et pour qui la vie a le goût suave d’un fruit de Paradis.
Nawyr Haoussi Jones, jeune marseillais originaire du quartier de Belsunce, est, depuis l’enfance, un passionné des arts visuels qu’il s’agisse de cinéma (traditionnel ou d’animation), de B.D ou de mangas. Depuis 2010, il enchaîne les tournages et écume les salles de projection à Marseille avec Le Toit du Monde volet 1&2, Attends ! Le bonheur est à vendre ! , Macadam vague à l’âme ou Deyra Manana film engagé qui lui vaut un grand succés d’estime. Il anime parallèlement de nombreux ateliers vidéo auprés des enfants du quartier et d’adultes de tout horizon. « Aude à la vie » est son sixième film, intégré dans un long métrage où il a invité 10 autres réalisateurs à partager sa passion, sur le thème mythique de l’amour. Sortie le 14 février 2018 au Cinéma Les Variétés.
Les filles désir de Justine Canetti (7min)
Synopsis : La nuit où les filles qui font « tapisserie » vont sortir de leur carapace pour exposer au monde des garçons qu’elles existent…
Justine Canetti a 17 ans et fait du théâtre depuis ses 8 ans. Pour cette jeune comédienne, passer de l’autre côté de la caméra est pour elle complêtement passionnant. Ce second court-métrage, aprés une première expérience « Renaissance » pleine de promesses, prouve que, pour elle, les images sont tout autant qu’un bon texte d’auteur, la meilleure des façons pour transmettre les émotions et les inscrire sur la ligne du temps.
La nuit de Nais Graziani (7min)
Synopsis : Deux amoureux de la nuit, un graffeur et un transformiste sont unis par tout ce que l’on penserait les opposer.
Nais Graziani est diplômée en 2015 d’un Master Professionnel d’audiovisuel option montage vidéo par la SATIS. Après quelques expériences en montage (au web de «Plus Belle La Vie» ou chez «Pages&Images»), elle préfère se rediriger vers la mise en scène. Puis elle enchaîne en étant assistante réalisatrice adjointe aux Guignols de l’Info, scripte sur «Chouf» de Karim Dridi, assistante réalisatrice adjointe sur des téléfilms sur France 3 et des séries sur France 2. Passionnée de hiphop, elle a également été chroniqueuse pour le site Génération Urbaine et photographe de concerts de rap (Nekfeu, Guizmo, Demii Portion, Arsenik, Set&Match) à Marseille. Elle réalise le clip de Nakk Mendosa pour la mixtape « Marche Arrière » du Gouffre. Dernièrement assistante casting sur le long métrage « Gueule d’Ange » avec Marion Cotillard, réalisé par Vanessa Filho, elle réalise son premier court métrage intitulé « La Taupe » qui vient d’être sélectionné au Festival de Fecamp.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s