[Soirée Spéciale] Projection débat de « ISOLA » en présence de la réalisatrice Fabianny Deschamps le Mardi 16 Janvier

Dans le prolongement de l’édition 2017 du festival, Image de ville et le cinéma Les Variétés, avec la participation de l’association des Amis et Partenaires des Variétés, présentent :

ISOLA de Fabianny Deschamps (France-1h40)
Avec Yilin Yang, Yassine Fadel, Enrico Roccaforte…
Le film a reçu le soutien de l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion)

Séance spéciale en présence de la réalisatrice
Mardi 16 Janvier 2018 à 20h00 au cinéma Les Variétés
Places en vente dès le mardi 9 janvier – Tarifs habituels du cinéma

Synopsis : Sur une île perdue entre deux mondes, Dai, une jeune chinoise, survit seule dans une grotte en attendant l’enfant qui arrondit chaque jour un peu plus son ventre.
Dans le port agité chaque jour par l’arrivée de centaines de migrants, elle cherche inlassablement le visage de l’homme qu’elle aime, son mari. Un soir, alors que l’île gronde, le voeu de Dai sera peut-être exaucé…

« Qui est Dai, cette jeune chinoise arpentant avec ses ombrelles fleuries les rives d’Isola ? C’est sur cette île imaginaire que Fabianny Deschamps donne chair et corps à cette femme qui attend l’homme qu’elle aime et l’enfant qui naîtra de leur union ; qui se fabrique un antre, une grotte, un espace à soi.
Mais sur Isola la fiction rencontre le réel. Sur ce territoire de cinéma, imaginé par la réalisatrice, accostent les bateaux de la marine italienne remplis de ceux qui risquent leurs vies pour rejoindre nos rives. Et la puissance du film permet par la fiction, de voir ces images – réelles – comme on ne les a jamais vues. La trajectoire de Dai se déploie alors avec fulgurance dans cet espace insulaire, miroir de l’enfermement de notre société. Dai s’y invente un monde à elle, avec douceur et rêverie, pour survivre. Elle prend vie, arpente les lieux où sont accueillis les réfugiés. Jamais ni ce personnage de fiction, ni la cinéaste ne s’adressent à eux et c’est là, la grande force du film, ne pas « recueillir » leurs témoignages. Ne pas archiver comme le font les autorités de façon implacable les noms, les liens, les récits.
Isola nous pose la question du réel, de notre rapport à l’image, aux images de ces gens qui affluent par milliers, fuyant les guerres et la misère. Ces lieux de passage et d’accueil, une fois désertés, gardent-ils la trace de ceux qui sont venus s’y échouer ? Ont-ils même existé ? Le flux continu des images de réfugiés dans les médias, aussi dures soient-elles, ne nous les rendent pas plus réels. Et c’est la force d’Isola, de les faire exister par le cinéma, sans obscénité, et dans les yeux de Dai qui cherche dans cette foule l’homme qu’elle a perdu. L’enfant qu’elle porte est celui de nos guerres, de nos violences, l’enfant de la folie qu’il faudra aimer. » Régis Sauder, et Coco Tassel, cinéastes (https://www.lacid.org)

BANDE ANNONCE :
https://www.youtube.com/watch?v=AnoPTxz0IMw

INTERVIEW AVEC LA RÉALISATRICE (https://www.lacid.org) :
https://www.lacid.org/fr/films-et-cineastes/films/isola

PAGE FB DU FILM :
https://www.facebook.com/ISOLAfabiannydeschamps/

isola fb 1 (aff)

Publicités

Cinépartage #5: « El Presidente » de Santiago Mitre

Le lundi 15 Janvier à partir de 19:15

Cinépartage c’est un temps de discussion informel entre des spectateurs qui viennent de voir le même film. Ce moment d’échange dure une demi-heure, juste après la séance, dans l’espace exposition de la salle du bas du cinéma les Variétés.

Chacun peut participer librement, sans s’engager à revenir régulièrement, et c’est gratuit évidemment. Le film lui est au tarif habituel.

L’évènement sur Facebook: https://www.facebook.com/events/1548741551905624/

26758590_1940803199581060_514758003303396244_o

[Soirée spéciale] Projection de LES SENTINELLES en présence du réalisateur Pierre Pézerat le jeudi 11 janvier

sur une proposition du collectif citoyen Marseille en Commun, LES SENTINELLES Film documentaire de Pierre Pézerat (France/2016- 1h31), Séance spéciale Jeudi 11 Janvier 2018 à 20h00 au cinéma Les Variétés, en présence du réalisateur Pierre Pézerat, et de Karima Delli (députée européenne, présidente de la commission transports, spécialiste de l’exposition aux risques au travail). Débat animé par Sébastien Barles (animateur du collectif Marseille en commun)

Places en vente pour la séance dès le 9/01-Tarifs habituels du cinéma

Synopsis : Josette Roudaire et Jean-Marie Birbès étaient ouvriers, en contact avec l’amiante. Paul François, agriculteur, a été intoxiqué par un pesticide de Monsanto, le Lasso. HenriPézerat,chercheur au CNRS, a marqué leurs vies en les aidant à se battre pour que ces crimes industriels ne restent pas impunis… La justice s’est-ele prononcée pour les responsables du grand mensonge de l’amiante ?
Que fera-t-elle pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides ?

Après une longue carrière à TF1 en tant que technicien sur les plateaux et les régies, puis comme responsable technique pour le journal de TF1, Pierre Pézerat décide au lendemain de sa retraite de réaliser le tournage du film Les Sentineles. Il part à la rencontre des victimes de l’amiante et des pesticides et livre un film bouleversant et émouvant sur ces personnages qui sont devenus, malgré eux, «des sentinelles du milieu environnemental».

Plus d’infos sur le film :

https://www.destinydistribution.com/distribution/les-sentinelles/materiel-pro/

les sentinelles petit format.jpg

Cinépartage #4: « Les Bienheureux » de Sofia Djama

Le mardi 2 janvier à partir de 17h00 au Cinéma Les Variétes.

Premier cinépartage de l’année, un mardi puisque le lundi est férié, et en présence du comédien Adam Bessa, qui viendra à la fin de la séance pour une discussion informelle avec les spectateurs·trices.

 

L’événement sur FaceBook: https://www.facebook.com/events/252600898606480/

les bienheureux

[Soirée Spéciale] Projection débat de ARIA, en présence de la réalisatrice Emilie JOUVET le Jeudi 21 décembre

sur une proposition du collectif IDEM en partenariat avec  l’APGL (Association des Parents Gays et Lesbiennes), le Planning Familial, le cinéma Les Variétés et la Fédération LGBT

ARIA Film documentaire de Emilie Jouvet (France/2017 – 1h00)
Séance spéciale Jeudi 21 décembre 2017 à 20h30 au cinéma Les Variétés
en présence de la réalisatrice Emilie JOUVET
-places en vente pour la séance dès le 19/12-

Déroulé de la soirée :

  • 19h00 : Apéritif convivial offert
  • 20h30 : Projection (Tarifs habituels du cinéma)
  • 21h30 : Débat/ Echanges sur les nouvelles parentalités avec Emilie JOUVET, l’APGL et Maître Catherine CLAVIN spécialisée en droit de la famille (membre de la commission juridique de l’APGL) et d’autres intervenants…

Synopsis :

Vouloir un enfant est un désir partagé par des millions de personnes, quels que soit leur genre ou leur orientation sexuelle.
Oui mais..en France, quand on est lesbienne, gay ou trans, comment fait-on pour devenir parent alors que les lois nous en empêchent ?
PMA à l’étranger, insémination artisanale, exil en Belgique ou en Espagne, batailles judiciaires pour adopter ses propres enfants…
Pour s’opposer à la loi ouvrant le mariage aux LGBT et leur interdire d’avoir des enfants, des personnes de droite et d’extrême-droite, liées à l’Eglise catholique, organisèrent de nombreuses « manif pour tous » rassemblant des centaines de milliers de personnes. Ces marches libéreront et produiront une parole homophobe & lesbophobe extrêmement violente, saturant l’espace médiatique, qui propagera leurs propos sans restriction, alors que la parole des LGBT est ignorée.
Comment fonder une famille, devenir parent et élever ses enfant dans se contexte homophobe ultra-violent ?
Autour de portraits croisés, de visages penchés sur son ventre de femme enceinte, la réalisatrice dessine autant d’histoires et de réflexions sur la maternité, la parentalité, le (non-)désir d’enfant, la filiation ou encore l’enfance. Solidaires dans leurs peines comme dans leurs joies, ému.e.s et en colère, les protagonistes du film nous transmettent une force et un espoir dont on a désespérément besoin aujourd’hui pour poursuivre la lutte vers une société plus juste.
Le film, tourné intégralement au smartphone, propose un voyage intime, des paroles sensibles, drôles ou émouvantes, tel un « album de famille » contemporain.

Voir les bandes annonces du documentaire :
https://vimeo.com/232351069,
https://vimeo.com/232352017

ventre arc en ciel

Cinépartage #3: "Bienvenue à Suburbicon" de George Clooney

Le lundi 18 décembre à partir de 17h35 au Cinéma Les Variétes.

Cinépartage c’est un temps de discussion informel entre des spectateurs qui viennent de voir le même film. Ce moment d’échange dure une demi-heure, juste après la séance, dans l’espace exposition de la salle du bas du cinéma les Variétés.

Chacun peut participer librement, sans s’engager à revenir régulièrement, et c’est gratuit évidemment. Le film lui est au tarif habituel.

L’événement sur FaceBook: https://www.facebook.com/events/362276584234011/

[Soirée Spéciale] 2 films primés à la 40e édition du Festival du film Italien de Villerupt 2017 en AVANT-PREMIÈRE au cinéma Les Variétés les jeudi 14 et vendredi 15 décembre

L’Institut Culturel Italien de Marseille, Le Festival du film Italien de Villerupt
et Le cinéma Les Variétés présentent
2 films primés à la 40e édition du Festival du film Italien de Villerupt 2017
en AVANT-PREMIÈRE au cinéma Les Variétés
En présence d’Oreste Sacchelli, Délégué artistique du Festival du film Italien de Villerupt

Jeudi 14 décembre 2017 à 19h30 :
TUTTO QUELLO CHE VUOI (Tout ce que tu veux) de Francesco Bruni (Italie/2017 – 1h46) Avec Giuliano Montaldo, Andrea Carpenzano, Arturo Bruni, Emanuele Propizio, Donatella Finocchiaro, Antonio Gerardi, Raffaella Lebborini, Andrea Lehotska, Riccardo Vitiello, Carolina Pavone.

« Prix Amilcar des Exploitants au Festival de Villerupt »
Projection suivie d’une rencontre avec Oreste Sacchelli, délégué artistique du Festival de Villerupt.

Librement inspiré du roman de Cosimo Calamini Poco più di niente
Alessandro (Andrea Carpenzano) a 22 ans. Comme il est désœuvré, son père l’oblige à s’occuper de Giorgio (Giuliano Montaldo), un poète oublié de 85 ans atteint d’Alzheimer. Un drôle de relation s’installe, mêlant poésie et jeux vidéo.

Vendredi 15 décembre 2017 à 20h00 :
CUORI PURI (Coeurs purs) de Roberto de Paolis (Italie/2017-1h54) Sortie nationale le 3 Janvier Avec Selene Caramazza, Simone Liberati, Barbora Bobulova, Stefano Fresi, Edoardo Pesce, Antonella Attili, Federico Pacifici, Isabella Delle Monache

« Mention spéciale de la Critique au Festival de Villerupt »
Film présenté à La Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2017
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur animée par Laetitia Antonietti

Agnese et Stefano vivent à Rome dans deux mondes que tout oppose. Elle, 18 ans, est couvée par une mère croyante qui lui demande de faire vœu de chasteté jusqu’au mariage. Lui, 25 ans, a grandi entre trafics et vols occasionnels, et veut s’affranchir de son milieu en acceptant un travail de vigile. Quand ils se rencontrent, se dessine l’espoir d’une nouvelle vie…

(Places en vente pour les 2 séances dès le 12/12 – tarifs habituels du cinéma pour chaque séance)

 

ICI