[France Culture] « Mais où sont les cinémas à Marseille? »

« On peut donc parler de désert cinématographique dans une ville qui a par ailleursbeaucoup investi depuis quelques années dans la culture, avec l’ouverture du MUCEM et de la cité Méditerranée, ou la réhabilitation de la Friche de la Belle de Mai. Alors qu’est-ce qu’il se passe à Marseille? (…) » Lire la suite/ Ecouter.

franceculture

Publicités

[Vidéo] [Journal télévisé de France 3]

Avec les interviews de Jean Mizrahi sur son projet pour les cinémas « Les Variétés » et « Le César », et de Luc Joulé, président de l’association.

A voir aussi sur le site de France 3.

[Vidéo] GRAND ELAN SOLIDAIRE pour les CINEMAS VARIETES/CESAR à MARSEILLE

Le gérant des Cinémas César/Variétés est en redressement judiciaire depuis le 15 octobre… Le point complet sur la situation de ces cinémas du centre ville marseillais, par Luc Joulé et Florence Pazzottu membres du collectif Les Ami.e.s et Partenaires du cinéma Variétés, lors de la soirée de soutien où étaient présentés les films CHERCHER LE GARCON de Dorothée Sebbagh et NEIGE ROUGE SANG de Daniel Daquino. (vidéo: Ciné Zooms)

[Vidéo] SOUTIEN AUX CINEMAS VARIETES/CESAR – 1ère partie : propos recueillis

Réalisation, images, interviews, voix-off, montage : Gérard Chargé (Ciné Zooms – www.cine-zoom.com, page FB de cinézoom).

Apparaissent dans cette vidéo : Nicole Garcia, Florence Pazzottu, Films Femmes Méditerranée, Dorothée Sebbagh (qui lance un appel à ses confrères réalisateur/trices), Catherine Lecoq, Julien Gourbeix, Jeanne Baumberger, Michèle Trégan et beaucoup d’autres personnes…

[Vidéo] [Journal télévisé de France 3]

« Un exploitant escroc » selon Patrick Mennucci… et les réactions d’Anne-Marie d’Estiennes d’Orves (adjointe au maire pour l’action culturelle) et de Luc Joulé (de l’association Les ami.e.s et partenaires du cinéma Les Variétés​)

Sur itunes | sur le site de France 3

[La Marseillaise] « Retour sur l’occupation du cinéma Les Variétés ce mercredi à Marseille, en Vidéo »

« Le cinéma des Variétés à Marseille était occupé mercredi aprés-midi par Primitivi et son réalisateur Nicolas Burlaud. Ce dernier et sa société de production 360° et plus n’ont toujours pas été payés par la société Bastille-Saint-Antoine, coutumière du fait, semblerait-il. Une situation que confirme Linda Mekboul co-directrice et responsable des cinémas César et Variétés. (…) » Lire la suite.