[Soirée spéciale] Carte Blanche à l’écrivain Juan MADRID le mercredi 6 Juin, dans le cadre de CULTURES D’ESPAGNE (25 mai-10 juin)

Sur une proposition de HORIZONTES DEL SUR dans le cadre de sa première édition de CULTURES D’ESPAGNE – Un Amour d’Andalousie
Du 25 Mai au 10 Juin 2018 à Marseille
Programmation complète : http://horizontesdelsur.fr/fce-2018/

Carte Blanche à l’écrivain Juan MADRID : Mercredi 6 Juin 2018 au Cinéma Les Variétés :

19h Málaga 1937, La Carretera de la muerte Documentaire de Juan Madrid (Espagne/2006-0h53)

En Présence du réalisateur Juan Madrid (écrivain de roman noir mais aussi historien documentariste)

Le romancier, historien et réalisateur Juan Madrid relate l’histoire que son père lui a contée dans son enfance, de la prise de contrôle franquiste de Malaga et du retrait républicain sur la route côtière vers Almeria.
Le documentaire analyse la conquête de Malaga par les troupes franquistes et italiennes, la situation à l’intérieur de la ville et comment s’est déroulée la « Desbanda ». Il n’existe pas de chiffres fiables, mais on dit qu’environ 100 000 personnes ont fui. Cette colonne, de plusieurs kilomètres, a été bombardée par l’aviation et la marine franquiste, qui n’ont pas cessé de harceler ceux qui fuyaient dans les quelques jours que durait la marche. Ces actions ont fait des centaines de morts et de blessés parmi les civils.

21h Verre de l’amitié au bar du cinéma Variétés

21h30 La Isla Minima d’Alberto Rodríguez (Espagne/2012-1 h44)
Avec Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez et Antonio de la Torre…

Dans l’Espagne franquiste des années 80, deux flics que tout oppose doivent élucider l’assassinat sauvage de deux adolescentes, au cœur des marécages du Guadalquivir. Cette région ancrée dans le passé jusqu’à l’absurde, cultive la loi du silence. Pour démasquer le tueur, nos deux héros doivent surmonter leurs différends. L’enquête se déroule au milieu de paysages à couper le souffle, d’une puissance dramatique intense.

Un polar haletant, doublé d’un tableau violent sur les cicatrices du franquisme.

Places en vente pour les 2 séances dès le 5/06 en caisse du cinéma (tarifs habituels du cinéma pour chaque séance).

Publicités

[Soirée Spéciale] Projection de MY FERAL HEART à l’occasion du FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR LE HANDICAP le Jeudi 24 Mai

À l’occasion du FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR LE HANDICAP

MY FERAL HEART de Jane Gull (RU/2017-1h22)
Avec Steven Brandon, Shana Swash, Will Rastall, Pixie Le Knot

Séance spéciale Jeudi 24 Mai 2018 à 20h30 au cinéma Les Variétés

Synopsis : « Nous ne sommes pas si différents, vous et moi » est le thème de My Feral Heart. Luke, jeune homme atteint du syndrome de Down, s’occupe de sa mère frêle et âgée. Il la nourrit, la baigne, la couche dans son lit et l’amuse. Mais quand elle meurt dans son sommeil, il est forcé d’intégrer un établissement spécialisé avec d’autres personnes handicapées. Farouchement indépendant et toujours en deuil de sa maman, il est complètement bouleversé et perturbé par son nouvel environnement. Mais la rencontre avec un soignant chaleureux va bouleverser sa vie…

Plus d’informations sur le Festival : http://festival-international-du-film-sur-le-handicap.fr/index.html

my feral heart.jpg

Cinépartage #13: L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam

Lundi 21 mai à partir de 18:50 au Cinéma Les Variétés

Cinépartage c’est un temps de discussion informel entre des spectateurs qui viennent de voir le même film. Ce moment d’échange dure une demi-heure, juste après la séance, dans l’espace exposition de la salle du bas du cinéma les Variétés.

Chacun peut participer librement, sans s’engager à revenir régulièrement, et c’est gratuit évidemment. Le film lui est au tarif habituel.

L’évènement sur Facebook: https://www.facebook.com/events/192148401407341/

1027683-lost-in-la-mancha-gilliam

[Soirée spéciale] OCCIDENTAL de et en présence de NEÏL BELOUFA le Mercredi 16 MAI

En partenariat avec Les Beaux-Arts de Marseille — ESADMM :

OCCIDENTAL
Un film de Neïl Beloufa (France-1h13)
Festivals : Berlinale / Hong-Kong IFF / Toronto IFF / Queer Lisboa – International Queer Film Festival / New York Film Festival / Compétition Premiers Plans Angers

Avec Anna IVACHEFF, Louise ORRY-DIQUERO, Hamza MEZIANI, Idir CHENDER, Paul HAMY, Brahim TEKFA

Séance spéciale Mercredi 16 MAI 2018 à 20h30 au cinéma Les Variétés
En présence de l’artiste, réalisateur NEÏL BELOUFA
Rencontre animée par Nicolas Feodoroff

Synopsis : Antonio et Giorgio, un couple improbable à l’étrange accent italien, entrent à l’Hôtel Occidental pour y réserver la suite nuptiale. Alors que dans les rues la révolte gronde, leur arrivée va transformer l’atmosphère paisible de l’établissement en théâtre d’une suspicion généralisée. Amants ou voleurs, les deux hommes dissimulent-ils leur identité ou sont-ils victimes des préjugés et des peurs qui traversent notre société?

Né en 1985 à Paris, Neïl Beloufa est un artiste et réalisateur français et algérien. Il a étudié à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts et à l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, à CalArt (Va- lencia, Californie, Usa), Cooper Union (New-York,Usa) et au Fresnoy-Studio National des Arts Contemporain (Tourcoing). Des expositions monographiques de ses travaux ont été présentées au MoMA (New- York, 2016), K11 (Shanghai, 2016), au Hammer Muse um (Los Angeles, 2013) ainsi qu’au Palais de Tokyo (Paris, 2012). Il a par ticipé à la 55ème Biennale de Venise et 11eme Biennale d’Art Contemporain de Lyon.

Occidental est son premier long métrage de fiction. A la fin du tournage et le temps du montage, décor, studio et atelier furent transformés en un centre d’art contemporain nommé OCCIDENTAL TEMPORARY. Son exposition au Palais de Tokyo (Paris) intitulée L’ennemi de mon ennemi est ouverte entre le 16 février et le 13 mai 2017. Neïl Beloufa est également ex- posé à Francfort à la Schirn Kunsthalle jusqu’en octobre 2018.

Plus d’ informations sur le film : https://vendredivendredi.fr/occidental/

occidental

Projection exceptionnelle de l’intégrale de la série SENSES de Ryusuke Hamaguchi le Samedi 5 Mai

À l’occasion de la sortie de SENSES 1&2 de Ryusuke Hamaguchi le 2 mai prochain :

SENSES de Ryusuke Hamaguchi (Japon / N°1&2 : 2h20 – N°3&4 :1h26 – N°5 : 1h15)
La première série cinéma, mais un film, avant d’être une série! Conçu de cette manière par son réalisateur.

Projection exceptionnelle de l’intégrale (Les 5 volets répartis en 3 séances)
Samedi 5 Mai 2018 au cinéma Les Variétés
En collaboration avec Japonez-vous! (http://japonez-vous.blogspot.fr/p/index.html)

Tarifs : 4,50€ la séance (si vous achetez les 3 billets d’un coup) ou Tarifs habituels du cinéma par séance
Places en vente dès le 1er mai en caisse du cinéma

DÉROULÉ DE LA SOIRÉE :

17h00 : SENSES 1 & 2 (Durée : 2h20) / Sortie nationale le 2 Mai

19h20 : « Pause à la japonaise » / Tarifs partenaires :
– Dégustation de mets japonais
– Calligraphie (votre prénom en calligraphie japonaise!)
– Vente de boucles d’oreilles réalisées avec du papier origami

20h15 : SENSES 3 & 4 (Durée : 1h26) / Sortie nationale le 9 Mai

22h10 : SENSES 5 (Durée : 1h15) / Sortie nationale le 16 Mai

Synopsis : À Kobe, au Japon, quatre femmes partagent une amitié sans faille. Du moins le croient-elles : quand l’une d’elles disparaît du jour au lendemain, l’équilibre du groupe vacille. Chacune ouvre alors les yeux sur sa propre vie et comprend qu’il est temps d’écouter ses émotions et celles des autres …

Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=LiGvRzPjuCg

738_affiche_senses_logo_fc

[Soirée spéciale] Projection débat de « Intervention Divine » de et en présence d’Elia Suleiman le Jeudi 3 Mai

Dans le cadre de La campagne 2018 de l’année de la Palestine en France et sur une proposition de l’association Palestine 13 :

Intervention Divine de Elia Suleiman (France/Maroc/Palestine-2002-1h32)
Avec Elia Suleiman, Manal Khader, Nayef Fahoum Daher…
Prix du Jury & Prix de la Critique Internationale – Festival de Cannes 2002

Séance-Débat Jeudi 3 Mai 2018 à 20h00 au cinéma Les Variétés

Places en vente pour la séance dès le mardi 1er mai en caisse du cinéma (Tarifs habituels)

A Nazareth, sous l’apparence d’une banale normalité, la ville est prise de folie. Alors que son entreprise périclite, un homme tente de prendre les choses en main pour briser le cercle des petites querelles. Il ne parvient qu’à se détruire lui-même. Cet homme est le père de E.S. Pendant ce temps, une histoire d’amour se déroule entre un Palestinien qui vit à Jérusalem et une Palestinienne de Ramallah. L’homme, E.S, évolue entre son père malade et cet amour, en s’efforçant de maintenir en vie l’un et l’autre. Du fait de la situation politique, la liberté de mouvement de la femme s’arrête au poste de contrôle militaire israélien situé entre les deux villes. Il est interdit aux amants de le passer, et ils ne peuvent trouver d’intimité que dans un parking désert, juste à côté du check point. Dans l’incapacité d’échapper à la réalité de l’occupation, leur désir complice va engendrer des répercussions violentes. Contre toute attente, leurs cœurs blessés ripostent par des fantasmes qui se traduisent en prouesses étourdissantes.

Le Monde :
Général et soldat de son armée des songes, Elia Suleiman n’a certes pas gagné la guerre, il ne croit pas une seconde cela possible. Mais comme il est fou, il a quand même gagné une bataille, sur le front de l’intelligence et de la beauté, donc de la liberté.

Libération :
Il n’est pas divin, mais presque. Lorsqu’il traverse l’écran pour la première fois, au bout d’une demi-heure de film, Elia Suleiman sème les noyaux d’abricots comme un dieu : par l’étincelle, il crée un monde ; par sa classe, il fait naître l’émotion ; par le geste, il engendre un film.

89af9e7c0cd64df5-72996

Cinépartage #12: « L’île aux chiens» de W. Anderson

Lundi 30 avril à partir de 21:35 au Cinéma Les Variétés

Cinépartage c’est un temps de discussion informel entre des spectateurs qui viennent de voir le même film. Ce moment d’échange dure une demi-heure, juste après la séance, dans l’espace exposition de la salle du bas du cinéma les Variétés.

Chacun peut participer librement, sans s’engager à revenir régulièrement, et c’est gratuit évidemment. Le film lui est au tarif habituel.

L’évènement sur Facebook: https://www.facebook.com/events/1077305689074624/

065e5ac0f11b194ef580682cd6ff9c5c-rennes-l-ile-aux-chiens-de-wes-anderson-en-ouverture-du-festival-d-animation