[Le Figaro] Fermeture du cinéma La Bastille : «On va le récupérer»

« La salle dédiée au cinéma d’art et d’essai, située rue du Faubourg St Antoine à Paris, a dû baisser son rideau le 7 juillet à la suite d’une injonction de fermeture pour loyers impayés. Galeshka Moravioff, directeur de la salle, espère pouvoir la rouvrir prochainement. (…) » Lire la suite.

Publicités

[Destimed] L’association « les Amis et Partenaires du cinéma Les Variétés » a vu le jour ce samedi 9 juillet à 20 heures

« Mais que s’est-il passé ce samedi soir 9 juillet à 20 heures au cinéma « Les Variétés » situé en plein cœur de Marseille sur la Canebière ? Nous pouvons désormais vous informer que vient de naître l’association « les Amis et Partenaires du cinéma Les Variétés » qui compte déjà quelque 150 membres : des spectateurs, réalisateurs, artistes, producteurs, diffuseurs, associations culturelles et citoyenne…
Deux des membres de cette nouvelle association : Luc Joulé directeur artistique du Festival « Image de Ville » et Florence Pazzottu, membre du collectif « Hors Cadre » expliquent au micro de Mireille BIANCIOTTO les raisons de ce soutien aux Variétés. (…) » Lire la suite.

L’appel

Nous, spectateurs, cinéastes et artistes, producteurs et diffuseurs de cinéma, collectifs de création artistique et collectifs citoyens, associations culturelles, habitants de Marseille et de sa région, affirmons notre attachement à l’existence du cinéma les Variétés et notre soutien à une équipe qui par son travail depuis des années fait vivre, en plein centre-ville de Marseille, ce lieu doté de cinq salles d’exploitation cinématographique, d’une galerie où sont très régulièrement proposées des expositions, et d’un espace-bar où se poursuivent les échanges après les projections.

Aujourd’hui, grâce à l’engagement professionnel de cette équipe, à l’accueil de festivals et de réalisateurs, à l’organisation de séances spéciales et de soirées ouvertes à la diversité de la création cinématographique et à d’autres formes d’art et de pensée, ce cinéma au coeur de la cité est devenu un lieu de rencontres et de partage pour tous, et s’y est inventé tout un tissu de relations, d’échanges, sur lequel il nous apparaît urgent de veiller et que souhaitons voir se développer.

Nous créons donc ce jour une Association des amis et partenaires du cinéma les Variétés et invitons à y adhérer toute personne désireuse d’y participer.

Marseille, le 9 juillet 2016

[Zibeline] « Face aux menaces de fermeture, amis et partenaires du cinéma Les Variétés s’associent »

«  »Plus d’une centaine de personnes se pressaient dès 20 h ce vendredi 9 juillet au 37, rue Vincent Scotto pour participer à l’avènement de l’association : Les Amis et Partenaires du cinéma Les Variétés, rassemblant usagers et amoureux de ce lieu unique, stratégique et porteur d’une certaine idée de la culture et du  cinéma, ainsi que les représentants d’associations et de festivals qui s’y retrouvent régulièrement.

But de la soirée: recueillir des adhésions, acter les candidatures pour la constitution du conseil d’administration, mobiliser les énergies pour essayer de défendre et de sauver une structure sur laquelle plusieurs épées de Damoclès sont suspendues ! (…) » Lire la suite.

[Marsactu] « Lancement d’une association de soutien au cinéma Les Variétés »

« Le cinéma les Variétés accueille une soirée un peu particulière samedi soir : un événement sur lui-même, à l’occasion du lancement d’une association des Amis et partenaires du cinéma les Variétés. (…) » Lire la suite.

« Marseille et son cinéma »: Pensons le Matin publie le compte-rendu de sa Matinale du 29 mai dernier au cours de laquelle avait été suggérée la création des Amis et Partenaires…

« Cela est devenu un lieu commun : les films classés Art et Essai sont mal diffusés dans les cinéma de Marseille , et il faut souvent aller à Aix-en-Provence pour voir ceux qui ne sont pas proposés. Ou bien attendre que le MUCEM organise des « séances de rattrapage » pendant l’été (…) » Lire la suite.

cinema

[La Provence] « Le cinéma Les Variétés mauvais payeur ! »

« Hier, les amateurs d’art et d’essai fidèles aux Variétés sur la Canebière étaient privés de projection. Le cinéma a été occupé toute la journée. Le conflit oppose l’équipe du film La fête est finie à la Société Bastille St-Antoine qui exploite ce cinéma, ainsi que le César. « Notre film explique le réalisateur, Nicolas Burlaud, est passé ici 7 semaines entre novembre et décembre. L’exploitant perçoit la totalité des entrées et en reverse une partie à la société productrice. Au moment de nous payer notre part de la billetterie, il a refusé ». 2 900 euros. (…) » Lire la suite.