[Soirée spéciale] RETOUR À FORBACH: avant-première en présence de RÉGIS SAUDER samedi 1er Avril 2017 à 20h30 au cinéma Les Variétés

L’évènement sur FB: https://www.facebook.com/events/1896860583927269/

L’Association des ami(e)s et partenaires du cinéma Les Variétés présente:
samedi 1er Avril 2017 à 20h30 au cinéma Les Variétés
avant-première en présence de RÉGIS SAUDER et d’une partie de l’équipe du film
RETOUR À FORBACH de Régis Sauder (France-1h18) Sortie nationale : le 19 avril 2017
Production / Distribution : DOCKS 66
Image : Régis Sauder / Assistant à l’image : Thomas Weber / Son : Pierre-Alain Mathieu / Montage : Florent Mangeot Assisté de : Frédéric Bernadicou
Montage son : Mathieu Z’Graggen / Mixage : Régis Diebold / Étalonnage : Gautier Gumpper
le site du film : www.retour-a-forbach.com

Places en vente dès le mardi 28 mars en caisse du cinéma (tarifs habituels).

Synopsis : Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu.
Entre démons de l’extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés?
Ensemble, ils tissent mémoires individuelles et collectives pour interroger l’avenir à l’heure où la peur semble plus forte que jamais.

Extrait de l’entretien avec Régis Sauder (dossier de presse) à propos de l’ exploration par le cinéaste de « zones de non-droit » et de son intérêt pour ces territoires, comme dans « Nous Princesses de Clèves » situé dans les quartiers Nord de Marseille :

« Je ne procède pas par thématiques, mais par proximité. Dans « Nous, Princesses de Clèves », j’ai fait un film dans le lycée où ma femme a enseigné pendant 15 ans. Il y avait la proximité de ce lieu. La façon dont ces territoires-là sont représentés me touche beaucoup. C’est vrai pour les quartiers Nord de Marseille mais aussi pour Forbach dans les médias. Procéder à une autre forme de représentation de ces territoires m’importe. Forbach n’est pas un lieu anodin pour moi. J’y suis né, j’y ai grandi et une partie de ma famille y vit encore. Faire un film dans la ville de mon enfance, c’est parler d’un territoire qui m’est précieux et qui est traversé par des problématiques bien plus larges, universelles. »

retour-à-forbach1-1024x580

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s